Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
08 Jan

Massif de L'Ouarsenis - Algérie -

Publié par BLOG ALGERIE DECOUVERTE  - Catégories :  #Massif de l'Ouarsenis





ouarsenis-massif-algerie.jpg
L'Ouarsenis (arabe:
الونشريس El'Ouanchariss, bérbere Warsnis ) signifie « rien de plus haut » en bérbere, est un massif de montagnes du nord-ouest de l'Algérie.il culmine au pic Sidi Amar (1 985 m) près de Bordj Bou Naama dans la wilaya de Tissemsilt à 67 km au nord de tissemsilt.

parc-national-theniet-el-had-algerie.jpg

Le massif s'étend entre l'oued Chlef à l'est et au nord, l'Oued Mina à l'Ouest et le plateau du Sersou au sud, à cheval sur les wilayas de Medea, Ain Defla, Tissemsilt, Chlef, Relizane et Tiaret les principaux sommets sont le mont Achaoun (1 850 m) le Ras Elbrarit (1 750 m) les pics Sidi Abdelkader et Sidi Amar, le mont Tamedrara et le Kef Siga.

foret-cedre-algerie.jpg

La montagne est à la fois un refuge pour la flore et la faune, on y trouve notamment de vastes forêts de cèdres, mais elle favorise aussi l’agriculture, notamment sur le plateau du Sersou couvert de cultures céréalières. c'est un véritable château d'eau pour la vallée du Chlef car de ses flancs naissent ses principaux affluents : les oueds Deurdeur, Rouina, Tikzel, Sly, Rhiou. À l’est du Djebel s’étend sur 3 616 hectares le parc national de Theniet El-Had. Avec sa magnifique forêt de cèdres, au nord se trouve la ville de Bordj Bounaama au pied du pic Sidi Amar point culminant à 1 985 m, à l'est les sources d'eau chaude de Hammam Sidi Slimane, au nord les villages de Lazharia, Boucaid, larabaa et le lieu-dit Ain Antar (coin touristique).


cedre-algerie-atlas.jpg

Le parc national de Theniet El-Had se situe au Nord-ouest de l'Algérie, au centre de l'Atlas tellien et à la limite sud du grand massif de l'Ouarsenis. Avec ses 3 616 ha, ce parc abrite de vastes forêts de cèdres  ainsi qu'une flore et une faune très diversifiées. Il offre également la possibilité de faire des randonnées.
 



Les habitants sont d'origine berbère, ils sont zénétes et descendent des Banou Ifren et des Maghraouas[1]. Le berbère, autrefois parlé dans tout le massif, ne survit que chez les Matmatas au nord de Taza et Theniet EL Had, au carrefour des wilayas de Tissemsilt, Medea et Ain Defla, et peut-être dans la région de Bathia, mais persiste fortement dans la toponymie locale et les patronymes. Basset a étudié dans son livre la Zenatiya de l'Ouarsenis les différents dialectes parlés au XIXe siècle dans la région.
Commenter cet article

alabinia 02/08/2015 21:07

mon père était originaire de cette région que je ne connais malheureusement pas.
j'espère m'y rendre un jour retrouver mes racines.

Krimo Salem 27/08/2013 06:06

Bravo

Nabil 04/12/2010 15:40



Merci pour vos encouragement Amin.


Je ne peu malheuresement pas vous renseigner sur les hotels ou les randonnées.


Il me semble avoir vu sur youtube, des personnes qui ont filmé leur randonnée dans cette région, peut etre vous apporteront-ils plus de precisions.



Amin 03/12/2010 12:44



Trés beau site. Savez vous si il existe des hotels et des chemins de randonnées conseillés. quelle est la meilleure période pour visiter cette région ?


Merci pour vos travail de valorsiation de cette région et de son histoire



Albert CAZAUX 27/07/2010 08:54



J'ai fait mon service militaire dans ce secteur, Militaire du Contingent, Appelé, c'était une belle région que j'aurais aimé revoir, j'étais au piton 505, et aussi à Moulay Abdelkader, dans le
secteur du Bachaga Boualem. J'aurais aimé revoir le Piton 505, pour voir ce qu'il est devenu.


Bravo pour ce reportage.  AC



Archives

À propos

Algérie Découverte, découvrez l'Algérie tout simplement